Intellect territorial

1octobre2007

Orthographe : les pièges à éviter dans vos documents

Filed under: Concours redacteur - attache — cnfpt @ 3:13

Le sujet se passerait de tout commentaire… La langue française permet des variations et des « émulations » syntaxiques qui ne font qu’ajouter à des difficultés préexistantes. Exemple cette dernière phrase, que l’on traduirait plus simplement par : plus tu aimes la prose, plus tu risques de foncer dans le mur ! Orthograffe, quant tu nous tient 😉

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :